7ans3Nous rencontrons des amis dont la vie fut riche d'expatriation. Leurs enfants sont formidables, les discussions autour de repas de "là-bas" sont des trésors d'ouverture et des bouffées d'humanité dans ce monde de brutes. Après une pause de quelques années, les voilà repartis. On commence à voir sous un autre oeil les joies d'une telle occasion.

En parallèle, d'autres amis s'en vont tenter l'aventure, d'abord en Europe, puis un peu plus loin (enfin, carrément plus loin). Les discussions de fin de soirées commencent à prendre une autre tournure entre Lui et moi. C'est très progressif, n'est pas casanier qui veut.

Quand il est dit clairement que l'entreprise de Lui a en travers de la gorge les deux refus précédents, nous sommes mûrs pour prendre les devants. C'était il y a un an.

Dans les destinations possibles, nous avons les USA, la Chine, et l'Inde. Quitte à choisir, la priorité est donnée à l'Inde. Un coup de sonde, la pêche est bonne. Il y aurait une opportunité.

La construction de cette opportunité mettra environ 10 mois. Ben oui, ce n'est pas parce qu'on vous reproche de ne pas être parti qu'on va vous laisser partir ensuite, même si tout le monde est d'accord sur l'intérêt de la chose !